LA MANIPULATION, COMMENT LA REPERER ET LA DEJOUER?

Conférence du 4 juin 2016
Mireille Chessebeuf
Altreya Formation ANGERS
La Bichetière 49220 Vern d'Anjou
http://www.altreya-formation.com
cabinet.chessebeuf@wanadoo.fr

Etre victime de manipulation est malheureusement fréquent. Quand cela se présente de façon espacée, et que le préjudice est moindre, elle passe parfois inaperçue, et elle est sans grande conséquence, et on laisse passer.
Par contre quand elle est fréquente, voire omniprésente, faite par des personnes proches ou des relations quasi-quotidiennes (travail par exemple), elle peut être la cause de grandes souffrances. C'est alors une sournoise violence qui sabote la victime à un point qui peut être extrême.



1- Définition de la manipulation?
2- Différence entre manipulation et influence. Définition de l'influence
3- Nous utilisons tous la manipulation dans certains contextes
4- Alors en quoi la manipulation est-elle dommageable?
5- Comment repérer les tentatives de manipulation? Quels indices se présentent? En soi-même? Chez l'autre? Comment y répondre ? (premières pistes)



1- DEFINITION DE LA MANIPULATION
1) à propos d’une chose, d’un objet:
- manier avec soin, se livrer à des expériences
- tenir, toucher, faire fonctionner avec les mains
- utiliser, employer

2) à propos des personnes:
- Exercer une action plus ou moins occulte ou suspecte sur une ou des personnes, pour les diriger à sa guise: cf en politique
- Agir sur quelqu’un par des moyens détournés, pour l'amener à ce que l'on souhaite.

La manipulation est parfois faite de façon inconsciente (un enfant, une personne sans intention volontaire de nuire...)
Le plus souvent consciemment: en tous cas, c'est de celle-ci que nous explorons aujourd'hui.

Elle sert les intérêts du manipulateur au détriment du manipulé (le détriment peut revêtir parfois peu d'importance, parfois l'enjeu peut être considérable).


2- NE PAS CONFONDRE L'INFLUENCE ET LA MANIPULATION
Automatiquement reliés l'une à l'autre, elles sont malheureusement souvent confondues.

Pourquoi MALHEUREUSEMENT?
et bien car si nous considérions l'influence comme un comportement négatif, vous n'oseriez plus communiquer, no oser assumer vos points de vue, et prendre soin de vos intérêts!

Car l'influence est la raison d'être de communiquer. C'est par la communication, sous toutes ses formes, que nous allons agir dans nos relations: si je passe un message à quelqu’un, c'est que je veux lui apporter une information, et si j'apporte cette information, quelque soit la réaction de l'autre, il a changé: il possède une idée, une information qu'il n'avait pas avant: j'ai changé le cours des choses!
Et l'inverse est vrai bien sûr! Toute communication est Influence. D'une manière ou d'une autre on agit sur le cours d'une vie, d'un évènement, des idées, on a un ascendant, faible, fort, positif, négatif, rarement neutre... Enfin j'espère. Est-il un être vivant, celui qu'on ne voit ni n'entend? :-)

On dit en PNL "on ne peut pas ne pas communiquer", donc on ne peut pas ne pas influencer ni être influencé quand on communique. Et ceci verbalement, non-verbalement, par écrit, ou par le silence: ON COMMUNIQUE, ON INFLUENCE!


3-NOUS UTILISONS TOUS LA MANIPULATION, SELON LES CONTEXTES
Car nous avons des objectifs, concrets, pratiques,relationnels: par exemple Convaincre.

Et pour atteindre nos objectifs, nous utilisons des stratégies différentes selon nos personnalités, le but recherché, les personnes concernés, le contexte... ces stratégies avoisinent souvent la manipulation: car nous souhaitons obtenir quelque chose, qui implique une ou d'autres personnes.
Rassurons-nous: nos stratégies sont parfois inconscientes, car, cet objectif on y croit, on y tient, et on tente de convaincre, parfois c’est sans se rendre compte que nous manipulons. Nous verrons plus loin quelles inconvénients cela impliquent, et quelles formes peut prendre toute forme de manipulation, y compris celle-ci, involontaire et de bonne foi...

Et pourtant... pourtant, nous ne sommes pas forcément à ce moment-là des “vilains Manipulateurs”: eh oui, ce n'est pas parce que l'on manipule qu'on est manipulateur professionnel!

Bien sûr, je ne suis pas pour autant (ETRE: Niveau Identitaire - voir la Pyramide des niveaux logiques en PNL) un manipulateur.

Je me réfère à 4 aspects en PNL (et plus):

- on ne peut pas ne pas communiquer
- on utilise des stratégies, pour TOUT! (ce sont nos compétences, nos capacités)
- on agit parfois consciemment, parfois inconsciemment
- ET surtout: il ne faut bien distinguer le comportement de la personne: la personne n'est pas son comportement.

4- ALORS EN QUOI LA MANIPULATION EST-ELLE DOMMAGEABLE?

Être confronté régulièrement et longuement à une personne manipulatrice génère une souffrance importante.
En voici plusieurs symptômes et de conséquences:

- un sentiment de malaise sur le moment même (doit attirer votre attention, quelque chose n'est pas dans le normal, me dit une petite voix)
- un manque croissant de confiance en soi
- un sentiment d'infériorité, d'intimidation ou de peur, en présence du manipulateur
- une perte des repères
- une tendance à la rumination mentale des échanges avec lui (après coup: mais qu'est-ce qui s'est passé, pourquoi je lui ai répondu cela, j'ait fait ceci?..."
- des problèmes de sommeil, d'insomnie, voire des cauchemars
- des troubles de l'appétit, de digestion
- des somatisations: maux de tête, douleurs abdominales, nausées, réactions cutanées...
- état de stress, anxiété, irritabilité, fatigue, déprime, voire dépression
- inquiétude latente
- angoisse diffuse
- etc.

Ces symptômes, il y en a d'autres, sont provoqués par l’accumulation d’épisodes de manipulation avec l’entourage.

5- COMMENT REPERER LES TENTATIVES DE MANIPULATION? QUELS INDICES SE PRÉSENTENT? EN SOI-MÊME? CHEZ L'AUTRE?
Comment y répondre?
Les pièges de la manipulation peuvent se présenter sous de nombreux masques.

Pour les découvrir, trois axes:

- être à l'écoute de soi-même
- observer son interlocuteur
- repérer la dynamique de l'interaction (qu'est-ce qui se joue, là, maintenant?)

Deux conditions sont fréquemment réunies:

- un sentiment de confusion dû à un double langage (ce que l’on nomme incongruence en langage PNL)
- Dans cet échange, il n’y pas de coopération où chacun est gagnant ; vous êtes toujours le perdant!

Stratégiquement la réponse peut-être :


-
D’abord reconnaître sans se juger son trouble et son mal être en évitant de culpabiliser ou de minimiser (ce n’est rien, il est comme çà)
-
Ne pas accepter la manipulation; Ne pas se laisser faire. Les tentations premières sont la fuite ou l’attaque, toutes deux inefficaces)
-
Métacommuniquer : Dénoncer ce double langage avec précision et avec tact (ne pas attaquer votre interlocuteur ce qui se renverserait contre vous)
-
En cas de persistance (souffrance peu supportable, impossibilité de mettre fin à cette situation déstabilisante) préférer l’éloignement voire la cessation de la relation.


Les outils de communication de la PNL et bien évidemment le Modèle de Palo-Alto constituent des supports efficaces pour les professionnels conduits à accompagner des personnes subissant des situations de manipulation récurrente, à l’origine de souffrance significative.